logo-valerie-ruiz-wedding
a

Organisation

et

Coordination

de mariage

contact@valerieruizwedding.events
06 85 86 54 07

top

Valérie RUIZ WEDDING

alliance de mariage posées sur une table avec des fleurs

Alliances : origine et tradition de mariage

L’alliance remonte à une origine lointaine. Elle définit un pacte contracté entre deux personnes et scelle l’union de deux choses de natures différentes selon le Larousse. Cela pouvait être une alliance passée pour se rendre plus fort lors d’un guerre ou bien une alliance entre deux familles via un mariage.  Aujourd’hui ce terme est employé lorsque l’on parle de ce petit anneau rond généralement en or ou en argent qui scelle un mariage entre deux êtres.

Les Égyptiens voyaient dans la symbolique du cercle, l’éternité et l’amour éternel. 

Selon les Grecques, ils se voudraient que les premiers Hommes étaient ronds. Ils avaient deux têtes, quatres bras, quatres jambes. Un jour la colère de Zeus frappa et il sépara les Hommes en deux. Ce serait pourquoi nous passons notre vie à chercher l’âme soeur. 

L’histoire de l’alliance, depuis la nuit des temps

La première apparition de ce qu’on pourrait considérer comme étant une alliance remonterait à l’Antiquité Romaine, vers 750 avant Jésus-Christ. A cette époque, l’anneau servait à unir deux personnes. Il avait vocation à agir tel un contrat de mariage et était fabriqué en fer. 

Pendant longtemps en France et notamment durant la période du Moyen-Âge, l’alliance se portait à la main droite et au niveau du pouce. Dans certains pays d’Europe, on porte toujours l’alliance à la main droite. C’est encore actuellement le cas en Allemagne, en Autriche, en Grèce mais aussi en Russie. En revanche, le pouce a été abandonné au profit de l’annulaire. 

Le fait de porter l’alliance à gauche apparaît au IIIe siècle avant Jésus-Christ. Selon certains, cette coutume viendrait du fait que le prêtre, lors d’un mariage touche les trois premiers doigts de la main gauche en les identifiant comme Le Père, Le Fils et Le Saint-Esprit. Puis il met l’alliance au quatrième doigt de la main gauche. 

Selon d’autres plus romantiques, la main gauche et notamment le quatrième doigt est relié à une veine qui remonte directement jusqu’au coeur. Cette veine se nommerait “la veine de l’amour”. 

Dans les traditions païennes, chaque doigt de la main représente un membre de notre famille. Le pouce étant les parents, l’index serait nos frères et soeurs, le majeur nous représenterait et l’auriculaire nos enfants. Il nous reste donc l’annulaire qui serait le doigt qui représente notre conjoint ou conjointe. 

Que la raison soit religieuse ou légendaire, elle remonte forcément à une époque emplie de croyances. 

Mariage et alliance, un monde de traditions

Il était d’usage au Moyen-Âge que les jeunes filles trouvent un époux afin d’alléger financièrement les parents. Un prix était attribué en fonction de la beauté de la jeune femme, de son statut social et de sa famille. Plus le rang était élevé, plus la mise l’était. On appelait cela la dot et elle revenait à la famille de la jeune fille une fois celle-ci mariée. Cette tradition fut abandonnée à partir du 19è siècle. 

Il existe une autre tradition qui, elle, perdure dans le temps. La tradition voudrait encore que ce soit l’homme qui demande la main de sa bien-aimée à son père d’abord, puis à la concernée elle même. Malgré le fait que cette tradition perdure dans le temps, de nos jours de nombreux hommes oublient le fait de demander la main de la future épouse au père et de plus en plus de femmes font le choix de demander leur conjoint en mariage. Les dames ne sont donc plus obligée d’attendre que Monsieur se décide… 

Enfin il existe aussi cette fameuse tradition qui veut que la marié lance son bouquet de fleurs. Elle est apparue au 16è siècle en France. D’origine, le bouquet devait être rattrapé par les invités masculins. Aujourd’hui ce sont les jeunes femmes qui se précipitent afin d’attraper le bouquet. Réussir à le recevoir signifie que l’on est la prochaine à se marier. 

Les alliances aussi sont sujettes à des traditions qui les accompagnent depuis longtemps. Déjà au Moyen-Âge graver son alliance était quelque chose de commun. C’est aujourd’hui toujours le cas. 

La forme de la bague a elle aussi perdurée aux travers des siècles. Seule sa composition a réellement évoluée et continue toujours aujourd’hui de changer en fonction des tendances, des modes et des traditions. 

L’alliance, une symbolique mais différents styles

Traditionnellement l’alliance est une bague faite en métal précieux. En Egypte, pays où le mariage était une réelle preuve d’amour, les premières bagues étaient fabriquées avec des matières très simples telles que du roseau ou du papyrus. Malheureusement ces matériaux périssaient très rapidement. Les alliances ont commencé à être faites de matériaux plus durs tels que d’os, de cuir ou encore d’ivoire, une matière très appréciée pour sa beauté. Le matériaux sélectionné était important à l’époque car il symbolisait le statut social de l’offrant ainsi que son niveau de richesse. L’alliance était alors un indicateur social.

Au travers des siècles et des millénaires, les os et le cuir se sont transformés en fer puis en or et en argent, modulés en fonction des tendances. La bague de style très fine est devenue un anneau un peu plus épais. 

En or rose ou jaune, en argent, avec un jonc et des anneaux entrelacés, les styles d’alliances sont particulièrement nombreux. Celles qui se portent le plus sont les joncs, des bagues parfaitement rondes. De manière générale, le métal le plus utilisé est l’or. Il est tout à fait envisageable de sertir les alliances de pierres précieuses et c’est un style de bague qui devient de plus en plus à la mode. 

Enfin pour ceux qui préfèrent l’originalité, de nos jours les alliances peuvent être gravées avec des motifs type dentelle ou encore torsade. 

L’alliance, qu’elle soit un accessoire de mariage ou un réel symbole pour deux futurs époux portent le poids de l’histoire. Ce si petit anneau se pare de légendes et de traditions innombrables qui varient selon les époques, les croyances et les régions du monde. Il est une phrase qui dit qu’il y a autant de style d’alliances que d’époux sur terre.

Sources : 

Larousse, définition de « alliance »

Les différents types d’alliance

La petite histoire de l’alliance de mariage

Les origines de l’anneau de mariage

L’alliancier, L’alliance : origines, histoire et symboles du plus glamour des bijoux !